Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La stérilité et l'infertilité "L'infertilité féminine"

Posté par: SERIGNE LAMINE BARA FALL| Samedi 09 août, 2014 15:34  | Consulté 4923 fois  |  5 Réactions  |   
La stérilité et l'infertilité "L'infertilité féminine"
es causes à l'origine de l'anovulation (absence d'ovulation) sont nombreuses. De même, les symptômes permettant de l'identifier sont très variés. Dans certains cas, l'anovulation peut être traitée avec des médicaments, dans d'autres, une modification du style de vie sera suffisante pour y remédier et, malheureusement, dans quelques cas, elle ne peut être traitée et la grossesse ne peut être obtenue qu'avec l'aide d'une donneuse d'ovules. Les cas d'anovulation pouvant être traités sont les suivants :    

    •    Anovulation d'origine hypothalamique : due à un excès d'exercice, au stress et / ou à une perte de poids.
    •    Hyperprolactinémie : augmentation des taux de prolactine, hormone hypophysaire.
    •    Le syndrome des ovaires polykystiques (SOP) : il s'agit là de la cause la plus commune de dérèglement de l'ovulation et une cause très importante d'infertilité. Les ovaires des femmes souffrant de ce syndrome sont plus grands et renferment un grand nombre de petits follicules non développés (appelés à tort « kystes »). Ce syndrome est parfois associé à l'obésité et aux dérèglements hormonaux qui peuvent compliquer la conception.


Les trompes de Fallope peuvent être bouchées pour les raisons suivantes :
    •    Salpingite : il s'agit d'une inflammation des trompes de Fallope. Elle peut remonter depuis le vagin et l'utérus, comme c'est le cas avec les maladies sexuellement transmissibles comme la gonorrhée ou la chlamydiae, même si elle peut aussi provenir de l'extérieur des trompes en raison de la propagation d'une infection touchant d'autres organes comme l'appendice par exemple. Lorsque c'est le cas, les trompes, généralement endommagées en raison d'adhérences, se bouchent. L'obstruction peut revêtir deux formes : soit des tissus adhérentiels vont séparer l'ovaire des trompes, soit ces mêmes tissus vont bloquer l'extrémité extérieure de la trompe. Les adhérences peuvent également se produire à la suite d'une chirurgie pelvienne ou être consécutives à une endométriose.

Pyosalpinx : Un pyosalpinx est une inflammation aiguë des trompes, qui se bouchent car elles se remplissent de pus. On peut parfois traiter ce processus infectieux à l'aide d'antibiotiques et le transformer en hydrosalpinx. Dans le cas contraire, elles peuvent se rompre et provoquer un abcès dans la cavité pelvienne.
Obstruction congénitale des trompes : Dès la naissance, les trompes peuvent être abimées (obstruction congénitale des trompes).
Obstruction provoquée des trompes : Ligature des trompes (afin d'éviter une grossesse).
Dégâts accidentels après une chirurgie : par exemple, à la suite d'une chirurgie abdominale ayant provoqué des adhérences.

Endométriose
L'endométriose est un processus à travers lequel une matière similaire à celle du revêtement de l'utérus (endomètre) commence à s'étendre en dehors de l'utérus. Il s'agit d'un problème très commun, en particulier chez la femme de plus de 30 ans qui n'a pas encore eu d'enfants et sa nature est inconnue.
L'endométriose sévère peut dénaturer les trompes mais aussi les ovaires et compliquer sévèrement la fertilité. Le processus qui mène à l'endométriose est inconnu, généralement bénin, mais difficile à contrôler et peut, dans certains cas, entrainer une perte du tissu ovarien sain et provoquer des adhérences dans l'appareil reproducteur féminin.
Le diagnostic de l'endométriose est confirmè par laparoscopie (par utilisation d'une petite caméra introduite dans la cavité abdominale à travers une petite incision faite dans le nombril) et elle peut souvent être traitée au moment de cet examen.
Elle peut également être traitée par des méthodes qui ne recourent pas à la chirurgie autrement dit par traitements hormonaux. Ces traitements peuvent contribuer à réduire les symptômes de l'endométriose, cependant, s'agissant de traitements qui préviennent l'ovulation, ils n'amélioreront pas la fertilité.
Autres causes
    •    Les myomes ou fibromes : Les myomes ou fibromes sont des tumeurs bénignes des tissus qui poussent à partir du myomètre (paroi faite de fibres musculaires qui constituent l'utérus et qui entourent l'endomètre). Les myomes pourraient être à l'origine d'un échec de nidation ou provoquer une fausse couche, surtout lorsqu'ils sont situés au plus près de l'endomètre ; de même, ils pourraient être liés à certains symptômes comme les saignements abondants ou les dysménorrhées.
    •    Causes inexpliquées ou idiopathiques : Même après avoir effectué tous les examens les plus rigoureux, on constate qu'il reste entre 5 et 6% de cas de couples dont l'infertilité reste inexpliquée.




SERIGNE LAMINE BARA FALL
Guédiawaye arrêt Double Less
Contact :        77 646 41 21  -  76 283 98 69
Skye : laminefall1976
Email: laminefall1976@hotmail.fr
Site web: http://www.laminebarafall.com


 L'auteur  Prenom Nom
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (5)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Prenom Nom
Blog crée le 06/04/2012 Visité 2552569 fois 165 Articles 18125 Commentaires 387 Abonnés

Posts recents
Aïd el Kabîr : les secrets mystiques du mouton de Tabaski.
Qu'est ce qui peut causer l'impuissance sexuelle chez l'homme ? CAUSES TRAITEMENTS CONSEILS
Les hauts et les bas de la sexualité conjugale en afrique
Couple : L'éjaculation précoce : causes et conseils pratiques
La stérilité et l'infertilité "L'infertilité féminine"
Commentaires recents
Les plus populaires